BLOGGER TEMPLATES AND TWITTER BACKGROUNDS »

dimanche 30 décembre 2012

Un premier résultat ?

Ça aura été efficace sur le sommeil déjà !

Dès 20h30 je dormais dans mon canap', je me suis réveillée pour manger et ré-endormi vite fait ensuite. Fatalement, quand on s'est vraiment couchés à minuit je me suis dit que du coup j'allais pas pouvoir me rendormir (c'est souvent comme ça...). Et... si ! Et même que j'ai pas juste dormi, j'ai carrément hiberné !
J'ai rattrapé tout le sommeil en retard que j'avais accumulé et j'ai émergé au bout de plus de 12 h de dodo ! Levée à 15h donc...

Pourtant j'avais mis mon réveil, mais pas moyen de me lever avant...

Coïncidence ou pas, on verra si ça se passe aussi bien cette nuit, en tous cas ça m'a fait beaucoup de bien de récupérer... 

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 29 décembre 2012

J'ai rendez-vous avec une magnétiseuse + EDIT

Au fait, j't'ai pas raconté...

Tu te souviens que lors d'un bad récent, j'avais téléphoné à un magnétiseur, avant de me raviser car MisterLui avait eu de mauvais échos ?

Eh bien il se trouve qu'à mon boulot, j'ai une collègue qui est magnétiseuse (MisterLui m'a dit, tu as une voyante, une magnétiseuse, t'es sûre que tu bosses en maternité en fait?). Elle masse et soulage beaucoup d'entre nous. Chaque expérience est plutôt impressionnante d'ailleurs... Il se trouve que je n'avais jamais osé lui demandé de me toucher. Un peu la flippouille d'un côté "mais qu'est ce qu'elle va bien pouvoir ressentir ? Peut-être des trucs que j'ai pas envie qu'elle ressente ou que j'ai pas envie de savoir moi..." et aussi j'aurais eu l'impression de tirer la couverture à moi "et moi et moi, qu'est ce que tu ressens ?".
Sauf que, j'ai bossé avec elle avant Noël, et que j'ai été prise d'un mal de tête juste atroce. Elle m'a proposé de faire baisser la pression et j'ai accepté. 
Elle a posé les mains sur ma tête et quasi immédiatement la douleur a bien réduit, j'avais toujours un fond douloureux mais ça n'avait vraiment rien à voir. Et puis j'ai senti plein de fourmillements dans le visage, sensation bizarre...

Ça a duré 3 minutes.

Elle m'a dit qu'elle avait l'impression qu'il y avait un bon travail à faire sur moi, et m'a proposé de me voir, chez elle. Rapidement.

Ça m'a fait un peu flipper, car je me demande ce qu'elle a ressenti exactement, et pourquoi elle m'a proposé un rendez-vous si rapide... Mais je vais avoir des réponses aujourd'hui puisque j'y vais là. J'te raconterai !

Ça m'aidera peut-être à mieux dormir, puisque depuis Noël je ne dors plus avant 6h du matin...

EDIT :

 Donc donc donc...
On a commencé par discuter, elle m'a fait un peu parler de moi, de ma vie, elle savait certains trucs avant que je les dise, et ça c'était un peu bizarre. Ensuite elle m'a massé, ou du moins elle a essayé... En fait déjà il y a du travail, il y a beaucoup de choses... Et en plus, mais c'est lié, j'étais un peu fermée, pleine de noeuds, impossible de me détendre. Elle a ressenti plein de choses en me touchant : mes difficultés à dormir, mes douleurs fréquentes : au ventre, aux genoux, à la tête... Mon manque de confiance en moi, ma "retenue". Elle m'a dit que même ma façon de respirer montrait ma retenue. Elle a senti que ça turbinait dans mon cerveau névrosé et a bien essayé de faire descendre, mais ça a été dur. Il faudra plusieurs séances, ça risque de prendre du temps.

Là tout de suite, j'ai un peu mal au niveau des omoplates et des aisselles, et un petit fond douloureux de migraine. Je suis un peu groggy et je me sens fatiguée, je baille tout le temps.

Prochaine séance dans deux semaines.

Elle a bien senti qu'il y avait un problème au niveau de mon ovulation, mais on ne peut pas travailler là dessus pour l'instant, il y a beaucoup à faire avant. Elle m'a demandé si j'avais des problèmes de thyroïde aussi, et ça n'a jamais été exploré mais mon ancienne gynéco s'était fait la remarque une fois, sans explorer plus loin...

Ça me conforte dans l'idée que je vais demander si on ne devrait pas envisager d'autres examens avant de démarrer les IAC (ou en parallèle...). Parce que je me dis que cette anovulation ou dysovulation doit bien venir de quelque part et genre, on m'a jamais dosé les hormones thyroïdiennes, ni ma prolactine... Et, en fait, j'aimerais bien savoir. Je vais soumettre l'idée à ma gynéco, on verra si elle pense que c'est judicieux...
Je vais aussi lui parler de mes spottings, parce que de 2 à 5 jours avant et 4-5 jours après c'est juste pas possible... Heureusement que mes règles ne durent pas une semaine !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 28 décembre 2012

Juste une mise au point

J'ai eu un de mes frères au téléphone (tu sais, par rapport à Noël, tout ça...). On a pu discuter un peu (la discussion qu'on aurait du avoir en fait depuis deux ans déjà...) et je pense qu'on va pouvoir arriver à un changement certes mais une solution qui fera plaisir à tout le monde, il faut qu'on en reparle tous ensemble.

J'ai essayé de lui expliquer que ça avait résonné plus fort et plus douloureusement pour moi cette année parce que globalement ça n'allait pas trop bien en fait. Que c'était épuisant d'avoir des projets qui n'aboutissaient pas... Et de les voir se réaliser chez les autres en prime.

Il m'a dit qu'il fallait relativiser. Qu'on était jeunes et qu'on avait encore du temps devant nous. Qu'on avait de bons boulots et une bonne vie sociale. Qu'on était pas les seuls à vivre cette situation pour le bébé et que pour la mutation ce n'était pas donné à tout le monde de pouvoir partir comme ça loin...
J'ai eu envie de lui dire que depuis deux ans et demi qu'on attend cet enfant qui ne daigne pas venir, on ne vit pas. Parce que ça me bouffe littéralement et que je ne peux m'empêcher de prévoir ce qu'on fera en fonction d'une éventuelle grossesse... Parce que c'est quand même le plus grand objectif de ma vie, et que si je ne l'atteins pas, je n'aurai pas vécu.
Mais j'ai simplement dit que ce n'est pas parce que d'autres vivaient la même chose, ou pire que c'a en devenait plus simple pour nous, quant à la mutation, certes ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir partir loin, mais si on ne fait que se comparer aux autres, personne ne peux jamais se plaindre ni se permettre de ne pas avoir le moral, car il y a toujours pire...
Je ne lui ai pas dit que je prenais de moins en moins de plaisir dans mon boulot, parce que certains matins et de plus en plus souvent, je n'ai envie de rien, je ne sors même pas, ne me lave même pas, j'ai juste envie de rester dans mon lit pour toujours.

Il m'a quand même dit que si j'avais besoin de lui parler il était là, même s'il n'avait pas forcément les réponses adaptées. Il s'est rendu compte que ça m'aidait pas.

Alors, je ne sais pas. Peut-être que c'est moi qui me trompe et que je dois effectivement relativiser et arrêter de me plaindre, parce qu'il y a pire. Mais c'est pas parce que j'arrêterai de me plaindre que j'irai mieux et que ce grand vide dans mon coeur sera moins douloureux. Je ne comprends pas comment les gens peuvent penser que ça va nous faire du bien d'entendre des "il y a pire dans la vie". Je sais que seuls ceux qui l'ont vécu de près ou ceux qui sont extraordinairement empathiques peuvent se rendre compte de ce qu'on vit. Mais un simple mot gentil, ou un mot d'encouragement suffit souvent. Pourquoi toujours minimiser cette souffrance ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Noël, Joyeux Noël, lalala lala lala...

Ah non ? Ah non en fait... Enfin si, mais pas totalement...

On est arrivés chargés à blog (tiens, je viens de voir cette coquille, je la laisse, c'est mignon) de cadeaux pour les gamins. Et j't'avais raconté, cette année pas de cadeaux aux grands... Donc on est repartis à vide. 

(Vide du ventre et vide du coffre, c'est l'histoire de ma vie ?)

Eh bin je suis peut-être égoïste, mais pourquoi ne pas faire des cadeaux aux gosses et à ceux qui n'ont pas de gosses ? Non parce que dans l'histoire, certes mes frères n'ont rien eu non plus, mais comme ils ont respectivement 5, 2 et 1 gosses, ils sont quand même tous repartis avec quelque chose. Indirectement on a pensé à eux puisqu'on a pensé à leur progéniture, mais personne n'a pensé à nous...
Et encore, bon, si c'était réellement ça "pas de cadeaux aux grands" à la limite, ça aurait pu passer... Sauf que tous, dans leur belle-famille, ils ont fait des cadeaux aux grands... En fait, y'a que nous qui ne valons pas la peine de se "faire chier à chercher des cadeaux" (je cite ce qui est entre guillemets).
Donc voilà, ça, ça m'a fait pleurer.

Oh, pas quand tout le monde était là, non. Pas quand mes neveux et nièces déballaient leurs cadeaux, parce que ça m'a fait plaisir ça. Non j'ai pleuré après, toute seule, à 4-5 h du matin, bien après qu'ils soient tous partis...

Et puis bon, j'ai pleuré sur ma connerie aussi. Parce que quand je lis "un joyeux Noël et en plus une bonne nouvelle, que du bonheur pour vous deux" j'en déduis forcément une annonce de grossesse... Alors que ce n'était "que" des fiançailles (ce qui me laisse un répit avant leur annonce de grossesse, du coup...).
Mon homme a essayé de me rassurer (avant qu'on sache le fin mot du coup) avec des "mais c'est pas forcément un bébé, ils vont peut-être se marier?" (C'est la sagesse incarnée ce mec!). J'en a donc profité pour lui demander s'il trouvait ça anormal que les annonces de grossesse m'affectent autant. Il ne trouve pas ça anormal (Sagesse + empathie incarnée, sérieusement ? J'ai gagné le gros lot en fait...), même si ça ne l'affecte pas lui.

Donc bref, j'ai chialé à Noël, mais c'était couru d'avance !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 22 décembre 2012

Joyeux Noël et bonne année ?

Et voilà comment terminer l'année en beauté, en commençant le 29ème cycle d'essai... Au moins je n'aurai pas à affronter ça un 24 décembre et puis comme j'ai eu des spottings les deux jours avant, je m'y attendais.
Pas de pincement au coeur donc (en tous cas pour l'instant). J'essaie de ne pas penser au fait que ce sera mon 3ème Noël à vide (et dire qu'en bonne naïve que j'étais, j'avais l'espoir d'être enceinte avant le premier...) et que vraiment 2012 sera pourrie jusqu'au bout...
Pour la troisième année consécutive, on va me souhaiter "un petit bébé" et moi comme une idiote je vais sans doute encore dire "oh bin oui, moi aussi j'espère".
Je me souviens qu'en avril je disais à une amie que je n'accoucherai pas avant la fin du monde et que celle ci me répondait que "c'était peut-être mieux comme ça" sous entendu si fin du monde il devait y avoir... Au final je n'aurai même pas été enceinte avant la fin du monde, heureusement qu'on est encore là !

Mon rendez-vous gynéco est fixé au 17 janvier, on va commencer les démarches pour les inséminations à ce moment là du coup...

Joyeux Noël et bonne année ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 décembre 2012

Pas vraiment la frite en ce moment...

Mes deux dernières copines qui restaient s'en vont, d'ici janvier elles ne seront plus là. Je serai la seule de notre petit groupe d'amis à rester ici... D'autres filles se sont chargées de leur trouver un cadeau de départ, j'aurais aimé le faire, ou au moins participer... Ou au moins être mise au courant qu'elles allaient le faire...
Globalement j'ai un peu l'impression d'être la 5eme roue du carosse, même avec mes amis. C'est toujours moi qui me déplace, on ne vient jamais à moi (j'avais invité des copines chez moi mais comme une d'entre elle ne venait pas, une autre m'a dit qu'elle ne viendrait pas non plus, genre ça ne valait pas le coup, rien que pour moi...) et en plus ça parait normal et on me reproche quand je ne le fais pas...

Je ne sais pas, j'ai l'impression d'être complètement inintéressante... Quand on me pose une question sur ma vie, d'autres n'hésitent pas à couper la conversation en plein milieu et on n'y revient pas, c'est ce qui s'est passé ce week end, plusieurs fois...

J'ai donc décider d'arrêter de leur parler de moi, puisque tout le monde s'en tape. Je ne sortirai plus non plus. Sauf avec les amis de mon homme. Je leur sourirai, écouterai leurs vies, et ça s'arrêtera là, de toutes façons je suis déjà inexistante à leurs yeux...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 12 décembre 2012

Questions...

Bien bien bien, j'essaie d'être en mode "je me détends du string" mais je sais pas, ce coup ci, c'est pas tip top...

Déjà, on a failli pas pouvoir assurer les séances de poney (comme dirait Mme Pimpin) à cause de MisterLui, sans vouloir balancer... Grosse engueulade à la clé, avec pleurs pour moi forcément qui me voyait déjà m'être piquée pour rien, avoir gâché une stim, une cartouche pour rien... Je lui ai dit tout ça bien sur et j'ai été un poil méchante au point d'ajouter que "bordel, on lui demandait pas grand chose donc qu'il pouvait au moins faire ça..." ambiance...
Bon finalement je te rassure, on s'est réconciliés et finalement séance il y a eu. Mais c'est vrai que j'avais moyen l'espoir avec tout ça...

Deuxième truc qui me chiffonne, d'habitude je sens mon ovulation après l'ovitrelle. Et là, rien... Bon j'étais un peu de garde avec du travail par dessus la tête, est ce que j'ai juste pas eu le temps d'y penser et du coup d'écouter mon corps ? Mais d'habitude ça fait quand même vachement mal pourtant...

Et en prime troisième truc qui découle du second, j'ai depuis hier (soit plus de 48h après mon ovitrelle) des douleurs au niveau de l'ovaire gauche, un peu comme des douleurs d'ovulation, sauf que ça dure un peu... Pendant les séances de Poney, c'est pire, limite supportable... T'en penses quoi toi de ça ?

Bref je me retourne un peu le cerveau... A nouveau !


Ps : Je suis allée voir une collègue qui a accouché, je pensais qu'on en aurait plus pendant un petit temps et que ça me ferait des vacances mais finalement j'ai appris qu'une autre était enceinte...
Je suis contente pour elle, c'est cool et tout c'est pas le problème, mais j'aurais bien aimé, égoïstement, un peu de repos...

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 8 décembre 2012

Rendez-vous du 7 décembre

Je suis donc allée faire ma prise de sang et mon écho hier. Le laborantin qui m'a prélevé était bien sympa, on a papoté, de l'état des routes (vu qu'il y avait de la neige dans la nuit de jeudi à vendredi), de mon boulot, et il m'a souhaité que ça marche rapidement.

Quand je suis arrivée pour l'écho, déjà j'ai découvert que ça serait pas ma gynéco habituelle et surtout il y avait un monde fou... La salle d'attente était blindée, il n'y avait même plus de chaise... Ça m'a un peu stressée... Finalement je suis passée avec 1h (seulement, vu le monde qu'il y avait je m'attendais vraiment à pire) de retard.

Je me suis rendue compte que la jupe et les collants n'étaient pas une très bonne idée pour une écho endovaginale (et surtout il vaut mieux porter une bonne vieille culotte... Car du coup je me suis dépêchée de virer mon string avant qu'il arrive, je préférais qu'il me voit cul nu -puisque de toutes façons c'était obligé- qu'en string...).
Il a était très doux (ça fait un peu tendancieux mais franchement d'habitude je serre toujours un peu les dents pendant les écho endo, là ça a été) et assez gentil, il m'a bien expliqué et a même fait des petites blagues.

Bref bilan de l'affaire : un follicule à 15,5mm à droite et deux à gauche de 14 et 13mm. Il a dit qu'il fallait être prudent, qu'on refaisait une injection de gonal le soir et ovitrelle le lendemain comme ça il n'y en aurait qu'un de mûr puisqu'ils grossissent d'environ 2mm par jour... Du coup ça faisait que 17,5mm pour le plus gros et 16 et 15mm pour les autres... Il voulait pas prendre de risque. Perso je trouvais ça un peu tôt pour un déclenchement... D'autant que pour l'instant même avec plusieurs follicules bien mûrs ça n'a jamais marché. Mais bon...

Sinon le soir on a passé la soirée avec un couple d'amis, et c'était super sympa, on a vraiment bien rigolé, bonne petite soirée détente ! J'ai un peu l'impression qu'on courre beaucoup à droite à gauche en ce moment avec MisterLui, mais ça fait du bien, ça occupe l'esprit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 4 décembre 2012

Des nouvelles

Finalement je me suis dégonflée, je ne suis pas allée chez le magnétiseur... Il m'a fallu l'aide d'une amie pour décommander (oui, j'ai un problème avec le téléphone et le fait de dire non ou d'annuler un truc, donc imagine, annuler un truc par téléphone, c'était juste pas possible pour moi...)

De toutes façons j'avais peur, j'étais plus en confiance, ça me stressait rien qu'à l'idée d'y aller... (Et ça m'a fait économiser 60-70 euros...) Et en prime, ça va là jusqu'à la prochaine fois. Ça devait être l'effet combo de la pleine lune (j'ai une copine sur qui ça agit comme ça, elle est au fond du gouffre à chaque pleine lune) et du mois de novembre. Donc forcément, décembre est là, chocolats, calendrier de l'Avent, décorations, tout ça tout ça...
Et puis mon chéri est là aussi.

Bref, en ce moment ça va.
Ça va tellement bien que j'ai failli oublier de me piquer hier (et vu que je buvais du rhum c'est un miracle que ça me soit revenu) mais finalement piqûre faite avec 3/4 d'heure de retard.

J'ai hâte quand même d'être à vendredi. J'espère avoir deux follicules à nouveau...

Sinon pour parler d'autre chose, ma dernière garde était juste super géniale. J'ai suivi une seule femme en travail (plus des petites consultations mais rien de concret) ce qui fait que j'ai eu le temps de m'occuper d'elle comme j'aime. J'ai pu vraiment l'accompagner, j'ai pu prendre le temps de vraiment rester avec elle de tout bien expliquer dans les détails, de répondre à toutes ses questions dans le détail aussi (expliquer et répondre aux questions je le fais toujours évidemment, mais au moins je n'étais pas en train de penser à tout ce que je devais faire d'autre, c'était cool) et en plus elle a accouché avec moi et c'était juste magnifique ils ont failli me faire pleurer... Je suis sortie de là avec le sourire jusqu'aux oreilles en kiffant mon métier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 30 novembre 2012

C'est reparti pour un tour

C'est reparti. 

J3 aujourd'hui donc dès ce soir injections en sous cutané de 62,5Ui de gonal-f pendant 7 jours puis prise de sang et écho prévues le 7 décembre à 16h30 pour admirer le résultat. Ovitrelle en fonction puis attendre, pour changer.

Le bon côté de tout ça c'est qu'on saura avant Noël si je pourrai me goinfrer de foie gras et de champagne. Je le saurai peut-être même avant la fin du monde si ça se trouve ! Ça c'est moins marrant... 

Je suis contente de quitter le mois de novembre, que je n'aime pas. Demain c'est le 1er décembre, c'est le calendrier de l'avent (les calendriers de l'avent, j'en ai un avec du chocolat et un avec du vernis hiiiiiiiiii), c'est le sapin, c'est la fête !

J'ai rendez-vous chez le magnétiseur le 3 décembre. Le problème c'est que MisterLui le connait... Mais pas en bien. Il m'a dit de ne pas y aller... J'hésite du coup, mais j'ai déjà rappelé pour repousser le rendez-vous et je ne me vois pas rappeler pour annuler... Je pense que j'irai, mais que je n'irai qu'une fois, on verra bien.

Rien de bien nouveau sous le soleil...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 novembre 2012

Jour de pluie

Je l'ai senti monter, je l'ai senti arriver. Comme une vague. Comme une bouffée d'angoisse. Ça m'a pris toute entière, impossible à refouler, impossible à contrôler.

Je suis dans un état de détresse sans précédent. J'ai appelé un magnétiseur conseillé par une amie pour prendre rendez-vous, j'étais en larmes (la honte...). Je paye peut-être le faux détachement entretenu depuis quelques mois ?

Peut-être que le fait d'être seule à la maison n'aide pas...

Non, vraiment, ça ne va pas...


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 26 novembre 2012

En bref

Micro début de spotting samedi, plus présents depuis hier...

J1 imminent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 novembre 2012

Quand le série New York fait des épisodes pour faire flipper les infertiles !


Hier soir j'ai regardé un épisode de New York section criminelle, mais c'était pas une bonne idée vu le contexte...

Je te raconte pas tout, mais en gros il y avait un gynécologue obstétricien qui avait fécondé le boule de centaines de ses patientes avec son sperme à lui *AMBIANCE*
Les inspecteurs s'en rendaient compte parce que ce mec était roux et que les photos des bébés dans son cabinet montraient un nombre anormalement élevé d'enfants roux... Ils ont fait le rapprochement direct ! (Bordel, ils sont trop forts !!!)

J'ai pas besoin de te dire que l'histoire était bancale et que l'épisode m'a profondément ennuyée, mais, le mal a été fait quand même une petite voix dans ma tête me disait après "putain, mais t'imagines quand même si ça existe??" MisterLui s'est foutu de moi quand je lui en ai parlé.

Et toi, tu as aussi des craintes irrationnelles dans ce genre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 novembre 2012

2012 l'année des stim, 2013 l'année des insé ?

Comme tu le sais (ou pas) j'avais rendez-vous chez ma gynéco hier.

Pour le coup j'étais pas méga optimiste, dans ma tête ça tournait à base de "allez, elle va me re-prescrire des injections avec prise de sang et echo à J10-J11 et je prendrai mon rendez-vous suivant le même jour, comme d'hab".

Bon en fait, ça s'est presque passé comme ça.

Sauf que :

- D'emblée elle a commencé par me dire qu'on essayait encore une fois, et que si ça ne marchait pas on passait aux inséminations. Et là, même si c'est le truc que t'attendais en fait, vu que tu voyais toujours rien venir, que tu savais qu'on allait y venir et qu'à la limite tu avais envie d'y aller de toutes façons pour pas rentrer dans une routine et te dire que les choses bougent pas, là donc tu la sens vraiment bien la méga boule qui se forme dans ta gorge et que tu avales, un peu péniblement... (Putain Sophie l'attente j'ai battu ta phrase la plus longue du monde ou pas ?) Parce que là, c'est officiel quoi...

J'ai eu du mal à rester concentrée pour la suite, mais je me suis appliquée :

- Et donc elle a changé mon taux de gonal-f. La première fois je faisais 75ui ça avait trop bien marché (trois follicules, elle s'était tâtée à m'autoriser à avoir des rapports - comme si j'allais respecter cet ordre là...) La seconde fois je faisais 50ui et ça n'a finalement pas assez bien marché à son goût (j'avais un seul follicule mûr, pourtant c'était ce qu'elle visait comme résultat, mais bon, j'ai rien dit, aujourd'hui finalement elle trouvait que c'était mieux si je pouvais en avoir deux en fait). Du coup elle a coupé la poire en deux, je vais faire 62,5 ui... 

Mon prochain cycle (puisque j'ai toujours un cycle de repos entre deux stim) débute en décembre. Elle m'a demandé si je voulais faire une stim en décembre. Comme si j'allais dire "ah bin non dis donc ça m'arrange pas trop cette histoire" j'ai répondu "ah bin oui, ça change rien" et là à mon avis elle a cru que ça sous entendait que de toutes façons ça marcherait pas car elle a répondu du tac au tac "comment ça, ça change rien?" donc je me suis expliquée, décembre en particulier change pas nos disponibilités, c'est un mois comme un autre (d'autant que j'aurai ovulé plus de 10 jours avant Noël normalement).

Elle m'a ensuite posé quelques questions sur mon boulot, si l'alternance jour nuit n'était pas trop dure, combien de gardes je faisais par semaine, tout ça... Et elle m'a dit, comme à chaque fois, "ça va marcher!"

Dans la voiture en rentrant j'ai pas pu m'empêcher de calculer que la première insé serait en février au plus tôt. 2013 commencera en fanfare. MisterLui qui dit "c'est chiant quand même si on en arrive là" j'ai répondu que ça serait déjà bien si on en restait là en fait... et il a ajouté qu'on allait tout donner sur le dernier cycle de stim (là j'avais envie de m'outrer "quoi, parce que jusque là tu y mettais pas tout ton coeur???" mais je me suis juste tue parce qu'il ne parle pas souvent et que même si c'était un peu maladroit, il a le droit d'exprimer ses pensées, ses inquiétudes et sa peine... Donc si je le braque quand il le fait il va se fermer comme une huître après le pauvre).

J'ai de nouveau l'impression d'avancer, j'avais peur qu'on fasse la même chose sans fin, ça fera un an au mois de mars que je vais consulter dans ce centre, j'y suis allée une bonne dizaine de fois au moins depuis, et j'avais un peu l'impression qu'on entrait dans une routine, qu'on faisait du sur place... Là, ça bouge !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 20 novembre 2012

C'est un récidive !

Ma copine a encore frappé. Tu sais celle qui avait pourtant mis 18 mois à être enceinte, qu'on aurait pu croire qu'elle dirait pas de choses qui te font mal dans le dedans de ton coeur quand tu attends avec patience finalement (patience forcée, mais patience quand même au final, juste plus ou moins bien vécue/maîtrisée...) cet enfant qui n'a pas l'air de vouloir s'inviter...

Je t'avais dit que ça aurait été trop beau pour être vrai... Que dès qu'elle nous a annoncé sa grossesse (via un message facebook groupé à notre petit groupe d'amies) elle a conclu le message par "et toi MissBelly un petit bébé?" alors qu'elle savait que j'avais plus de contraception et qu'elle était bien placée pour savoir qu'on pouvait être en train d'attendre et que ça pouvait être pas facile facile à vivre...
(Il me semble même qu'elle avait osé ajouter un "faut pas y penser hihihihi" quand j'ai répondu "nous on essaye mais pour l'instant ça marche pas")


Eh bien elle a récidivé. A la fin d'un message groupé où elle nous expliquait tous les progrès de la chair de sa chair, elle a conclu par "J'ai tellement hâte qu'on se voit toutes avec nos petits cocos!".

Genre on est trop toutes des mamans quoi maintenant. Le fait qu'on soit 7 dans le groupe et que 3 d'entre nous seulement aient déjà pondu, ça la choque pas. Ou alors en fait seules sont invitées celles qui ont vécu ça ?

Je suis pas vraiment énervée, et c'est vrai que c'est pas très très grave en soi, mais bigre, on perd tant de neurones que ça quand on est enceinte et on les récupère pas après ? Ou alors c'est juste son empathie qu'elle a perdu ? Ou alors ce qui s'appliquait à elle (et qui la faisait hurler, parce que oui, ce genre de phrase lui faisait pas plaisir plaisir...) ne s'applique pas aux autres ?

Sur ces 6 amies, une seule prend des nouvelles de l'avancée de nos essais... Elle est en essais elle-même d'ailleurs, et comme elle vient ce soir manger à la maison, on va trop pouvoir bitcher !!!!!

(Je suis désolée vraiment, encore un article où je me plains, je sais c'est toujours et toujours la même rengaine, mais sincèrement comme il n'y a pas d'avancée, je ne peux pas trop parler d'autre chose... Et comme je me sens vraiment lasse de tout ça, je n'arrive à produire que ce type d'articles... Donc vraiment... Désolée, mais je peux pas inventer des trucs, il ne se passe rien...)

(A toi qui me lis avec ton gros ventre ou avec ton ou tes gosses qui jouent dans le salon, garde ton empathie, fais moi mentir ;) )

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 novembre 2012

Drôle de Monde

Parce qu'on peut se faire agresser, pour un refus de priorité, un coup de klaxon ou même pour rien, comme ça gratuitement, parce qu'on passait par là.

Tel est le monde dans lequel nous vivons...

Un monde où ce genre de personne n'assume même pas ses actes. Où ils se cherchent des excuses (plus que bidons) pour justifier l’innommable, voire même inverser les rôles et se faire passer pour la victime.

C'est la loi de la jungle, nous sommes soumis au pouvoir des violents, qu'il ne faut surtout pas froisser sous peine d'être battu, poignardé...

Tel est le monde dans lequel nous vivons...

Est ce qu'il a toujours été ainsi ? Est ce qu'on en parle juste plus ?

Je me souviens pourtant d'une époque où on ne fermait même pas sa porte à clé, maintenant c'est prendre le risque d'être cambriolé, malgré sa présence, en étant plus ou moins tabassé au passage.

Est ce que ce genre d'horreur se produit plus souvent ?

Je ne sais pas, mais j'ai l'impression que c'est chaque mois, chaque semaine, chaque jour maintenant. De façon plus ou moins grave, mais souvent...

Alors peut-être que c'est parce que ça me touche de trop près cette fois ci, parce que c'est juste abominable et que ça ne devrait pas exister... Je ne sais pas, mais le monde dans lequel nous vivons me fait de plus en plus peur...

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 12 novembre 2012

Une fois de plus j'ai rêvé...

Une fois de plus mon inconscient ne me fout pas la paix. Mais lâchez-moi bordel !

Cette nuit, j'ai rêvé que oh tiens en fait j'étais enceinte, hey mais mon terme c'est début décembre donc en fait là je peux accoucher n'importe quand ! Oups je me suis pas trop fait suivre, je réalisais pas trop... Mon ventre n'est pas très gros d'ailleurs, pas autant que ce que j'aurais imaginé. Et je discutais de tout ça avec ma mère.

J'ai ouvert les yeux, trop contente pendant 3 secondes, avant de réaliser que non.

Non je suis pas enceinte de 8 mois, je suis même pas enceinte du tout en fait...

Mais bordel, je croyais que c'était en phase lutéale qu'on faisait ce type de rêves chelous (je suis qu'à J12, lâchez moi la grappe : cerveau, inconscient etc!!!!)


Sinon rien à voir mais jeudi ma copine Mme E a testé le gel uv sur les ongles pour le jeudi tout est vernis ! Va donc y faire un tour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 10 novembre 2012

Bientôt Noël - article sponsorisé

Noël approche, je suis impatiente car je sais que je vais pouvoir passer près d'une semaine dans ma famille, que je verrai mes neveux que j'adore et que j'aime beaucoup l'ambiance de cette fête et aussi le foie gras.

D'un autre côté, je t'en ai déjà parlé, cette année on offrira des cadeaux qu'aux enfants parce que l'un d'entre nous pense qu'on est trop nombreux et que ça revient cher et pour un autre c'est devenue une corvée de trouver le cadeau qui fera plaisir à untel ou untel... Et ça, ça me renvoie mon infertilité en pleine tête, vu que comme on a pas d'enfant (et pire encore à mon avis à Noël je pourrai manger du foie gras et boire du champagne...), nous on aura pas de cadeau. On ne pensera pas à nous en se disant "tiens, ça lui ferait plaisir à elle/lui". Noël perd un peu de sa magie... 

Par contre, ce sera avec joie que je vais chercher des cadeaux pour mes neveux et nièces.

Disney Store lance en ce moment un sondage afin de connaître les habitudes d'achat des internautes pour Noël. Pour ceux qui répondent à ce questionnaire, 10 bons d'achat de 120 euros sur le site http://www.disneystore.fr sont à gagner, par tirage au sort. Et 120 euros pour gâter ses neveux adorés, c'est pas rien !



En prime, on adore tous l'univers de Disney dans la famille. Petite j'ai été bercée par les classiques (Pinochio, Dumbo, Blanche-Neige, Cendrillon...) et maintenant mes neveux sont fans des Pixar.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 novembre 2012

Fournoiserie

Mon corps est fournois... Spéciale dédicasse à Sophie l'attente

Après mes 5 jours de spottings, j'ai donc eu mon J1. Lequel porte bien son nom puisqu'il aura duré une journée, en tout et pour tout... 24h et c'est tout... Et même pas si abondant que ça, moi qui d'habitude en début de cycle dois vider ma coupe toutes les 4-5 heures  bin là non... Elle a tenu et bien tenu les 12 heures.

Alors c'est peut-être du aux capacités de ma nouvelle coupe ? Ou alors mon corps se fout de ma gueule. Je penche plutôt pour la deuxième solution...

Toujours est il que depuis j'ai un doute et pourtant je devrais pas car mes seins ont dégonflé comme des ballons de baudruche. Il a donc atteint son but, le bougre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 2 novembre 2012

Halloween ?

Comme prévu j'ai démarrer un nouveau cycle le soir d'halloween (comme ça j'étais dans le thème!) Comme c'était le soir, j'ai décidé de compter J1 le 1er novembre (de toutes façons pas de traitement ce cycle ci donc ça change pas grand chose...) parce qu'après tout, je fais ce que je veux !

On a passé une soirée alcoolisée excellente, on est rentrés chez nous à pieds à 4h30 du matin. On a fait forte impression avec nos costumes, on était pas peu fiers ! Difficile de te mettre des photos sans dire adieu à mon anonymat par contre à part ma manucure d'halloween que j'ai failli te mettre pour le jeudi tout est vernis (auquel j'ai du mal à me tenir d'ailleurs dans l'absolu) mais bien sur j'ai pas pu remettre la main sur le cable de l'appareil photo...

Ce qui me laisse aussi le temps de réfléchir sur "mettrai je ma gueule sur mon blog ou pas"

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 31 octobre 2012

Bon alors, ça va démarrer franchement oui ?

5ème jour de spottings... 
C'est pas plus abondant (d'habitude ça va crescendo).

Je suis à 14 jours post-ovu (ce soir précisément) donc je devrais avoir mes connasses aujourd'hui ou demain... Si elles durent elles aussi 4-5 jours et qu'après j'ai des pertes de fin de règles pendant 3-4 jours ça m'aura fait chié longtemps !

J'ai rêvé que j'avais mes règles cette nuit... J'ai tout le temps l'impression qu'elles arrivent, c'est vraiment relou de courir aux toilettes tout le temps !

Ce soir on fête halloween, au moins je serai dans le thème !!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 octobre 2012

L'espoir aura été de courte durée

J'ai des spottings depuis samedi. Autant te dire que j'ai passé un bon week-end.

De toutes façons je le savais en fait, pourquoi en aurait-il été autrement ?

Un peu marre aussi de mes amis qui une fois de plus me reprochent des choses qu'ils me font subir. Et c'est moi la fautive, dans tous les cas...

Envie de m'en aller sur une île avec Sophie tiens !

Vertupatience, on s'était ovitrellée en même temps il me semble, j'espère que tu sera plus chanceuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 25 octobre 2012

Rattrapée par l'espoir...

Non c'est vrai, jusque là j'y pensais pas trop...

Pour une fois en 26 mois, j'étais pas en train de calculer quand je devais attendre mes règles, quand je ferais un test si elles n'arrivaient pas, à quelle dpo j'étais... Je me disais que de toutes façons ça n'allait pas encore marcher, pour changer...
En première partie souviens toi, j'avais même plusieurs fois failli zapper de me piquer !

C'était sans compter sur de grosses insomnies de merde qui ont changé tout ça...

Eh oui, parce fatalement quand tu te tournes dans ton lit pendant 4-5h avant de t'endormir, bin ton cerveau s'auto-fait la conversation...
Et il se dit "tiens, vu que j'ai ovulé tel jour, j'en suis où là?"
Et paf... Tu te mets à rêver que peut-être cette fois ça pourrait avoir fonctionné...

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 octobre 2012

Refaire surface

Ça va mieux. C'est pas la méga fête tagada tsoin tsoin confettis mais ça va mieux. On essaye de pas trop y penser, pour ne pas sombrer complètement. C'est pas la fin du monde c'est sur, mais on misait tant d'espoir sur ce changement que quand tout s'écroule ça fait mal. D'autant que pour ça aussi, tout le monde l'obtient avant nous (on sait pas faire de bébé et on est incapables de partir, allez y les gens, vivez la vie dont on rêve...) et c'est vraiment pénible d'être encore ceux qui attendent...

Alors bien sur on pourrait refaire une demande maintenant (pour un départ en été 2014 donc...) sauf que les demande se font jusque décembre dernier délai, et qu'il y a des tests sportifs que MisterLui n'a pas pu passer à cause de son genou... Et pas sur qu'il puisse les passer dans les temps pour refaire la demande... Ce qui nous repousse à été 2015 (et là c'est juste pas possible, je préfère pas penser à ça c'est tellement loin, je suis pas sure de tenir le coup tant de temps ici...)

Pour garder le moral, on se focalise sur autres choses (comme notre costume d'halloween qui va être trop top si on arrive à faire ce dont on a envie ! Top exclue pour toi, j'aimerais me déguiser en mariée zombie). Parce que c'est juste pas possible d'arriver au boulot avec les yeux d'un lapin myxomateux d'avoir pleuré toute la journée... Le soir où on l'a appris, j'étais de garde et mes collègues ont bien vu que ça n'allait pas, donc on en a parlé, et donc j'ai re-chialé (je pensais plus avoir de larmes après l'après-midi que j'avais passé...). De toutes façons, c'est pas parce que je vais me morfondre que ça va changer les choses... On est coincés ici, quelle que soit mon humeur... Donc essayons de sourire.

Pour couronner le tout je serai là pour la première garde après congé maternité d'une collègue (souviens toi, celle qui m'avait dit à l'époque "je sais ce que c'est d'attendre" en m’annonçant sa grossesse alors que ça avait mis moins d'un an... Dans ce texto elle était sure qu'un petit bébé viendrait pour moi, en attendant elle a vécu une grossesse, elle a démoulé, elle revient et je suis toujours vide!). Top ambiance en perspective, ça va parler bébé, allaitement, biberons, nuits, couches, odeur de cou de bébé... Si elle me questionne sur l'évolution des choses pour nous j'ai pas prévu d'être gentille. Mais je sais qu'elle ne le fera pas. Elle sera trop occupée à parler de sa progéniture...

Sinon, je m'occupe l'esprit avec un émulateur qui me permet de jouer à des jeux vidéos de 1997 et je kiffe ma race.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 octobre 2012

Et voila, pas de mutation pour nous...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 16 octobre 2012

Rendez-vous du jour, bonjour !

Donc donc donc (on dirait presque une chanson de Christophe Maé... Si tu es fan : pardon).
Ce cycle ci mon traitement était donc gonal-f 50 UI de J3 à J11 avec prise de sang et écho à J12 et il se trouve que mon J12 était aujourd'hui. And the winner is l'ovaire gauche (qui est celui qui travaille le plus, comme d'hab...) avec un follicule de 20mm. De l'autre côté rien, nada, à part un petit kyste qui est là depuis à peu près le début. Un endomètre tout bien il parait (me semble encore un peu léger à moi, mais bon...)

Et du coup, ovitrelle ce soir et en théorie travaux pratiques aussi. Sauf que je suis de garde de nuit ce soir... et demain soir aussi... Et mon homme bosse lui aussi, mais de jour...
Donc voilà, il va falloir qu'on fasse ça à la va vite sur un coin de table quand on se croisera pour aller ou venir du boulot. Ça va mettre du piment !

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 octobre 2012

...Et j'ai eu mal

Comme je t'en parlais dans mon ancien post, j'ai essayé de faire du sport. Et donc, j'ai fait 3 erreurs :

- Je me suis pas échauffée
- J'en ai fait trop d'un coup
- Je me suis pas étirée

Autant te dire que j'ai morflé le lendemain, le surlendemain, et le jour d'après aussi mais un peu moins (mais quand même). Et en fait pour te dire la vérité, j'ai encore mal aujourd'hui... Mais moins quand même, ce qui fait que j'ai pu en refaire aujourd'hui.
Sauf que au lieu d'en faire 20 de chaque (et même 40 fois le premier exercice) j'en ai fait 10 de chaque. L'objectif étant de pouvoir en refaire autant demain et après-demain, être opérationnelle directement au lieu de devoir récupérer en 3 jours...

A long terme, l'objectif est de devenir super bonasse bonasse un peu plus ferme.
A court terme, l'objectif est de me faire penser à autre chose...

Ce week-end on a fait la fête entre amis, c'était bien et ça change les idées. 
Demain je fais prise de sang + écho pour voir combien j'ai de follicules avec ce traitement un peu moins dosé. Donc forcément je vais y penser un peu... 
Après demain on a (en théorie) la réponse pour la mutation et c'est surtout à ça que je pense... J'aimerais vraiment que ce soit positif et qu'on sache où on parte pour pouvoir se projeter sur quelque chose de concret !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 11 octobre 2012

J'ai fait du sport (ouais enfin presque...)

Aujourd'hui j'ai essayé de faire du sport... Mais visiblement tout était contre moi, il fallait peut-être pas que j'en fasse en fait, je ne sais pas...

Non parce qu'il y a quelques temps (déjà) j'ai acheté une corde à sauter, pour dire de me bouger un peu. Comme je suis une stressée de la life, je me vois pas aller courir toute seule, trop peur de me faire égorger dans un bois... Donc je me suis dit, de la corde à sauter sur ma terrasse twingo bingo. La procrastination étant un art de vivre, je n'en avais pas encore fait. Mais aujourd'hui je fus prise d'une folle envie de me dépenser, j'ai donc enfilé mon short, un t-shirt et j'ai cherché mes baskets pendant près d'une heure... Peine perdue je ne les ai pas retrouvées...

Après plusieurs messages envoyés à mon homme qui bosse lui je me suis résignée, je ne les trouverai pas. Il a cependant émis l'hypothèse que je pouvais faire des abdos fessiers sans chaussure (histoire de rentabiliser la tenue).
J'ai donc cherché sur internet une vidéo avec des exercices à faire. Parce que voir quelqu'un le faire en même temps que moi ça me motive. J'ai donc fait tout comme la dame de cette vidéo :


Sauf que moi j'avais pas le sourire, et que j'étais censée le faire 4 fois de suite, mais j'ai pas réussi...

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 octobre 2012

Fatigue !

C'est marrant comme deux jours de boulot peuvent faire perdre tout le bénéfice d'une semaine de repos...

Deux jours assez intenses donc je suis complètement crevée ! J'ai failli oublier d'appeler pour mon rendez-vous d'écho (fixé pour le 16 octobre, à J12 donc) et j'ai même failli oublier de me piquer... Faire ça au boulot, c'est pas forcément méga évident d'ailleurs parce que même si tout le monde ou presque sait où j'en suis, je me vois pas forcément m'exhiber pour autant à faire ça devant tout le monde... Et d'un autre côté aller jusqu'aux vestiaires pour ça c'est un peu relou (d'autant que mon stylo est conservé dans le frigo de l'office, enroulé dans de l'alu pour passer inaperçu...).

Le premier soir je me suis piquée dans l'office, puisque j'étais avec des copines. Hier par contre je suis allée jusqu'aux vestiaires. Le traitement du cycle d'avant avait été plus simple, étant de nuit je me piquais avant de partir pour ma garde...

J'ai fait des rêves chelous avec des ukulélés et du tag de photos de mariage...

Et aujourd'hui je rêve en me promenant sur des blogs de sage-femme en Outre-Mer... Ça donne envie ! En théorie on devrait avoir une réponse dans une semaine maintenant pour la mutation. Mais je m'attends à tout... C'est pas comme si on avait fait la demande il y a un an et qu'on attendait une réponse depuis juin juillet...

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 octobre 2012

Lâcher prise !

J'ai décidé de lâcher prise. Ouais, tu m'as bien lue.

En fait j'ai déjà à moitié commencé depuis le cycle précédent. Je calcule plus rien, mais vraiment, plus rien du tout. J'ai vaguement su quand tombait ma date d'ovulation et on a fait ce qu'il fallait et je savais à peu près quand j'aurais à nouveau mes règles et c'est tout.
Fatalement avec le traitement je saurai de façon plus précise quand tombera mon ovulation, mais j'ai décidé de ne pas me retourner le cerveau avec ça.
J'ai organisé une fête surprise pour l'anniversaire de mon MisterLui, pour ses 30ans. On a passé une trop bonne soirée. J'ai réussi mon coup, il était bien content. Et j'ai failli pas avoir le temps d'aller chercher mon traitement (nan mais t'imagines ?) et même pire que ça je me disais au pire tant pis si j'y vais pas (nan mais t'hallucines pas un petit peu là ?).

Bref, on verra bien comment ça se goupille. Je sais même pas si je compte mon J1 hier ou avant hier (avec mes spottings à la noix, comme ça démarre assez doucement, c'est difficile à savoir) parce que avant hier c'était déjà bien rouge mais hier c'était carrément plus abondant. Eh bien tu sais quoi ? Je m'en balance un peu en fait. J'vais faire "trou trou" et on verra bien. (c'est ce qu'on dit avant de faire "une allumette prend feu pshiii" ou "une vache qui pisse dans un tonneau..." etc. Je me suis rendue compte depuis que je suis dans d'autres régions, que partout ailleurs, les gens font "plouf plouf" eh bien nous dans le Pas-de-Calais, où j'ai passé ma jeunesse, on faisait "trou trou").

Donc voilà. Cette semaine je bosse lundi mardi et vendredi et le week-end prochain on le passe avec des potes donc ça va encore être sympa.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 octobre 2012

Et j'ai pleuré chez ma gynéco

A l'aube de mon 26ème cycle depuis l'arrêt de pilule, je suis pas méga jouasse.

Ouais je sais, rien de nouveau sous le soleil le temps tout pourri, j'étais déjà dans cet état d'esprit dans mon dernier article...

Je crois que je suis en train de faire mon deuil quelque part. Je ne suis plus à compter les jours, à me dire je testerai ce jour là si je n'ai pas mes règles, à me dire je devrais ovuler à telle période environ. Je suis incapable de dire combien de temps durent mes cycles (j'ai pas été foutu de répondre à cette question de ma gynéco, j'ai juste dit "30 jours, je crois... enfin à peu près") et même je n'aurais pas su te dire quel cycle j'allais entamer si je n'avais pas tout noté sur ma petite récap... 

La vérité c'est que je ressens une très grande lassitude. J'ai de plus en plus l'impression de ne pas être capable de sortir un jour de cet état, d'être à jamais vide. MisterLui me considère comme sa famille. Je lui ai dit l'autre jour que temps qu'on aura pas d'enfant, je n'arriverai pas à nous considérer comme tel. Je lui ai fait de la peine, mais c'est vraiment comme ça que je le ressens. Pour l'instant, on est pas complets. On est un couple et c'est tout. Comme quand on était ados. On a pas évolué.

Cette année, on va changer le fonctionnement de Noël. Il n'y aura de cadeaux que pour les enfants, les adultes n'auront plus rien. Deux de mes frères sont à l'origine de ce changement (en vérité, je pense que c'est surtout ma belle-soeur qui est à l'origine de ça, donc c'est plus dur encore). Mon dernier frère et moi n'étions pas d'accord avec ça. En ce qui me concerne, ça me renvoie d'une part mon infertilité au visage et d'autre part, j'aimais beaucoup le principe de chercher et de trouver un cadeau pour chacun, quelque chose qui leur plait mais apparemment pour eux c'était devenu plus une contrainte qu'un plaisir. Ça n'aide pas à aller bien tout ça.

J'ai vu ma gynéco ce mardi après-midi, on recommence les injections, à des doses moins fortes puisque j'ai trop bien réagi la dernière fois (cette blague, j'ai tellement bien réagi que je ne suis toujours pas enceinte, même avec 3 follicules...). Je lui ai demandé s'il fallait avoir un cycle sans traitement à chaque fois, elle m'a répondu par l'affirmative, que c'était bien aussi de ne pas trop stimuler, qu'il pouvait y avoir un effet rebond et que ça serait dommage de tout arrêter parce qu'il y en a trop. Je me suis mise à pleurer, comme ça, sans prévenir, sans même m'y attendre. Je lui ai dit que c'était long. Pour la première fois je lui ai dit. Elle n'avait pas de mouchoir, elle m'a donné de l'essuie-tout. J'ai vraiment eu l'impression d'être une petite fille, en train de faire son petit caprice...

Elle a essayer de me faire relativiser. Elle m'a dit qu'il fallait 6 cycles en moyenne pour un couple lambda pour avoir un bébé. Que de la même façon il fallait 4 à 6 stimulations pour pouvoir dire que ça ne marche pas... Je me suis sentie coupable. J'ai vraiment l'impression de gaspiller mes ovules. Avec deux voire trois follicules à chaque fois je suis incapable de "fabriquer un bébé".

Incapable, c'est bien ça.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 septembre 2012

C'est quand le bonheur ?

Faut que j'arrête

- De regarder les photos des gosses des autres (ou leurs photos de grossesse, ça fait le même effet...)
- De lire des histoires où les meufs sont enceintes en C1

Envie de me retrancher dans ma solitude juste mon homme et moi, seuls contre le Monde.
En ce moment c'est un peu difficile, je m'efforce de me convaincre que je suis sereine, mais malgré tout, je me sens mal...

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 septembre 2012

J'ai changé de coupe !

Un post dans lequel je ne VAIS PAS te parler de mes cheveux


L'avantage de ce nouveau cycle est donc je te disais que je peux tester ma nouvelle coupe. Et là, révélation (ouais comme le dernier chapitre Twilight, t'imagines ?) :

En fait je pouvais même pas avoir idée de comment c'est trop bien les coupes avec mon ancienne coupe qui n'allait pas !

Telle cendrillon et sa pantoufle de verre, j'essayais donc ma nouvelle coupe à paillettes et là, le miracle eut lieu : je réussis à avoir le fameux effet ventouse que je n'avais jamais eu avant ! De fuites, il n'y a plus (ou quasi, mais il faut un petit temps d'adaptation). Cette coupe me va comme un gant et me sied à ravir.

Passée l'appréhension "ouh bordel, elle est grosse" finalement le fait qu'elle soit moins souple que l'autre, elle se déplie carrément mieux ! Et comme elle est plus large, elle épouse mieux les bords, si je puis dire.
Pour la retirer, je tire un peu sur l'anneau (comme avec l'autre) par contre il me faut absolument abolir l'effet ventouse (et pas tirer dessus comme une dingue) si je veux pas avoir l'impression de tirer mes viscères vers l'extérieur (effet débouche toilettes). Alors par contre j'ai pas encore la technique pour ne pas me faire mal en passant la porte de sortie avec le haut de la coupe qui s'entête à sortir en forme de rond (je pense que je l'attrape pas assez haut...)



Sinon, j'ai essayé d'appeler ma gynéco pour avoir un rendez-vous avant le 2 octobre (pas envie d'avoir un traitement un cycle sur deux à chaque fois) sauf que comme elle est en vacances, j'ai pas le choix que d'attendre... Pourtant je l'avais joué subtile "Oui euh j'suis suivie par le Dr LaClasse pour une stimulation simple blablabla elle m'avait dit de la tenir au courant et bon bin j'ai mes règles, est ce qu'on maintient le rendez-vous du 2 ou elle veut me voir avant?" innocence is my name.

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 8 septembre 2012

Une fenêtre sur l'avenir ?

Hier, je suis allée voir une amie qui m'a tiré les cartes. J'avais un peu peur en y allant, même si je sentais un peu que ça allait être positif, et me faire du bien au final.
Et j'avais raison.

Elle a commencé par le tarot, puis on s'est servi ensuite d'un autre jeu, plus précis.

Dans le tarot, déjà elle me fait couper le jeu et je coupe sur la carte "réussite du projet" bim, d'emblée ça fait plaisir.

Bon, je vais pas te dévoiler tout ce qu'elle m'a dit mais en gros sur nos deux gros projets du moment, elle nous voit les avoir en même temps. Elle nous voit faire face à un évènement devant lequel on devra faire un choix qui va nous déstabiliser un temps. Elle nous voit partir loin, MisterLui d'abord, seul et que je le rejoigne après. Moi je serai retenue par une raison médicale. Elle nous voit avoir deux enfants (en même temps ou l'un après l'autre elle savait pas, mais elle trouve que l'idée de jumeaux est très puissante autour de nous). Elle nous voit être aidés pour cette grossesse, peut-être passer par l'insé ou la fiv, ou alors y échapper de justesse.
Après, elle m'a dit d'autres choses, sur moi, sur lui, sur notre passé qui étaient bien trop précises pour être du hasard...

Ah oui et sinon J1 aujourd'hui, je teste ma nouvelle coupelle ! Je t'en dirai des nouvelles.

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 septembre 2012

Rapidement

Bosse comme une forcenée. Stop. J1 imminent. Stop. Spottings déjà présents. Stop.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 3 septembre 2012

En vrac

Je fais des rêves chelous en ce moment. Et en général après je m'en souviens pas... Mais je sais que sur le moment je me dis que c'est quand même vachement bizarre comme rêve...
Par exemple, un dont je me souviens, je faisais du saut en chute libre, avec un moniteur qui n'était autre que David Duchovny, sauf que je ne m'en rendais compte qu'après et que je me disais que c'était ballot quand même de même pas lui avoir demandé de m'épouser un autographe...

Agent Mulder, la vérité est dans le saut en parachute...

Je sais qu'après ça je me suis retrouvée dans une fête type fête de première année de médecine, avec mon homme, et que dans mon rêve on était des déglingos...

Je me réveille vers 6h30 tous les matins pour pisser. Ça vraiment, ça m'emmerde je sais pas d'où ça vient. Mon corps se rebelle on dirait. En tous cas, c'est assez chiant. D'autant que j'ai bien essayé de pas me lever et de retarder l'heure du pipi, mais c'est mort, je tiens au mieux jusque 8h... La grosse loose... Bon le point positif c'est que je me rendors direct après, mais quand même c'est relou ! (Je me dis que c'est le deuxième effet kiss kool de l'ovitrelle, comme c'est de l'HCG... Ça promet pour une éventuelle grossesse...) (Je viens de voir que dans l'ovitrelle y'a des protéines de hamster, vais je me mettre à tourner dans une roue, ou à stocker des graines dans mes joues?)

J'ai regardé Juno hier soir (ouais nan je l'avais pas encore vu... Et d'abord si tu veux savoir j'ai pas regardé Le Premier Cri, ça sonne un peu comme un sacrilège en tant que sage-femme, 89% de mes collègues l'ont vu...) et j'ai vachement bien aimé. Ça traite quand même des sujets difficiles, mais malgré tout c'est assez léger !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 1 septembre 2012

Pincement au coeur

Je le savais, je le sentais avant de décrocher qu'elle allait me dire ça.

Mais j'étais contente d'avoir de ses nouvelles. Et j'étais contente d'apprendre cette nouvelle aussi. Je suis heureuse pour eux. Le plus grand choc a été d'apprendre qu'elle entrait déjà dans le deuxième trimestre.

J'essaie juste de ne pas ramener ça à moi. De ne pas calculer que ça devait être en C4. De ne pas réfléchir au nombre de copines qui ont été enceintes depuis qu'on essaie. De ne pas penser à mon cas.
Mais c'est plus fort que moi, suis-je trop égoïste ? Je me demande quand viendra notre tour...



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 31 août 2012

Le pendule

Mon homme a un pendule. Il dit que dans notre inconscient nous ressentons des choses, nous pouvons presque prédire certaines choses et que le pendule est un outil qui permet de les extérioriser (en gros).
Je pense que c'est probable, j'y crois assez. Je pense qu'on utilise qu'une toute petite partie de notre cerveau et de ses capacités.


Je t'arrête tout de suite, il ne s'en sert pas souvent souvent.
Hier le pendule était sur la table. Je savais donc qu'il s'en était servi. Je l'ai questionné vite fait, pour savoir à qui il l'avait fait et comme il a essayé d'esquiver, je savais que ça allait être plus intéressant que ça. Je lui ai donc fait la remarque que ça ne marchait pas sur soi même, car on était de parti pris et qu'on pouvait influencer les réponses... Il m'a répondu qu'il ne l'avait pas fait pour lui, mais pour moi. Et même si c'est pareil, dans la mesure où ça me concerne moi il n'est pas objectif puisque ça le concerne lui aussi, j'ai trouvé ça trop mignon que ses questions concernent une éventuelle grossesse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 29 août 2012

Une cystite ça gâche un peu la vie...

Ok, aujourd'hui, soyons encore plus intimes... Encore un post à haute teneur romantique...

Si comme moi tu es sujette aux infections urinaires, reste là, car : j'ai trouvé l'arme ultime contre les cystites à répétition !

En effet, je suis bien embêtée avec ça, et ce depuis mon adolescence (depuis mes premières règles en fait, d'ailleurs, savais tu qu'on les appelle aussi les ménarches ? Putain t'as vu un peu comme tu te cultives !).
C'est encore pire depuis les rapports sexuels forcément...

Une cystite, c'est juste horrible : t'as envie de pisser tout le temps (ça c'est une pollakiurie), même si tu viens d'y aller, t'as toujours envie, avec une espèce de sensation de pesanteur derrière le pubis constante. Tu fais trois gouttes (ça c'est une oligurie). Et ça te fait un mal de chien ! Au départ, t'es un peu soulagée parce que ça fait 1/4 d'heure que t'as envie (depuis le dernier pipi en fait) et tu te retiens car tu sais que ça va faire mal, et puis sur la fin de la miction (c'est le mot propret pour l'action de faire pipi) ça brûle sa race (parfois ça va jusqu'à me faire des frissons et des picotements dans les bras tellement ça fait mal...).
En prime, quand t'en as déjà eu, tu la sens venir dès les tous premiers symptômes. Et tu flippes car tu sais que tu vas morfler...

Bref, systématiquement je me tapais une cystite si on jouait aux legos (c'est une image voyons...) deux jours d'affilée. Ah oui et forcément, comme je prends des antibios pour soigner la cystite, je me tapais le méga combo avec la mycose derrière (Ô joie, bonheur gaieté).
Du coup, j'ai imposé à mon homme à ce qu'on prenne une douche systématique avant chaque partie. Je te le dis, ça coupe un peu la spontanéité... Et puis je pense que ça va nous donner des TOC d'hygiène. Mais voilà, il faut ce qu'il faut j'ai envie de te dire !
(Bien sur tout ça c'est en plus des conseils d'usage et de tout ce qu'on que je faisais déjà avant, à savoir :
  1. Boire beaucoup (au moins 1L5 par jour)
  2. Pipi après chaque partie de lego
  3. Port de vêtements pas trop trop moulants dans la mesure du possible
  4. S'essuyer dans le bon sens (d'avant en arrière, toujours)
Pour parler d'autre chose, je suis un peu chafouine parce que ma température ne monte pas trop trop depuis l'ovitrelle (pourtant je suis sûre d'avoir ovulé) j'ai lu que ça arrivait après ovitrelle et que ça ne voulait rien dire mais ça m'a pas trop remonté le moral... Par contre je suis méga ballonnée j'ai un bide de 3mois de grossesse bien tassés et c'est difficile de le rentrer tout le temps...  

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 août 2012

DPO : Déprime Post Ovulation ?

Nan t'inquiète j'suis pas déprimée, pas encore.

J'ai ovulé dans la nuit de dimanche à lundi, je peux te dire que je l'ai senti passer... (C'était à droite si tu veux tout savoir). On a fait ce qu'il fallait, maintenant il n'y a plus qu'à attendre, c'est vraiment la partie la plus longue qui démarre là...

Je déteste déjà ces 14 jours à venir. Je déteste toujours les "dpo". Parce que je sais que je vais encore m'accrocher à l'espoir, que je vais relever tel ou tel symptôme et que je sais combien ça fait mal de se rendre compte qu'on avait tort. Je les déteste aussi parce que le temps semble s'étirer et durer au moins le double de ce qu'il est réellement, alors qu'on voudrait qu'il passe plus vite...

Aujourd'hui, mes parents viennent nous voir, ils repartent demain, ça devrait m'empêcher de trop y penser...

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 26 août 2012

Superstition

Je ne suis pas superstitieuse, enfin pas trop.

Malgré tout je ne peux m'enlever certains réflexes de la tête. 

Je ne passe jamais le sel de main en main, je le pose sur la table quand on me demande de le passer. Ça donne des situations assez bizarres où je fais le forcing pour poser le sel et éviter que la personne ne me l'attrape dans la main. Souvent, on me regarde avec curiosité...

Pour rester sur le sel, si j'en renverse, j'en attrape une pincée que je jette par dessus mon épaule.

Je n'aime pas voir les couverts croisés et si je fais tomber un couteau je me dis que je vais avoir de la visite (et si je fais tomber un couteau au boulot, je me dis qu'on va avoir une entrée...).

J'évite de passer sous une échelle et si je vois une araignée je pense à quel moment de la journée on est.

Mais ce qui me gâche vraiment la vie c'est le dicton "qui rit vendredi pleurera dimanche si samedi ne prend pas sa revanche". A chaque fois, à chaque fois que je ris le vendredi je ne peux m'empêcher de me dire "mince, il faudra rire demain..." ce qui gâche un peu le moment... Dernièrement ça s'est vérifié, j'ai beaucoup ri un vendredi et pleuré le dimanche, donc depuis c'est encore pire...

Finalement si, je suis un peu trop superstitieuse...

(J'ai pas de problème avec les chats noirs, avec le pain à l'envers...)

Et toi, t'as des trucs comme ça auxquels tu penses ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 25 août 2012

Toute seule + EDIT

Nuit merdique.

Trop courte déjà vu qu'il fallait que je me réveille pour appeler le secrétariat. En plus j'ai fait des cauchemars atroces avec des mygales qu'il fallait qu'on tue et une que j'avais dans la bouche.

Réveil merdique.

Impossible de joindre qui que ce soit au centre d'AMP alors que le secrétariat est sensé être ouvert le samedi matin (et d'ailleurs en semaine jusque 19h sauf qu'hier entre 17h45 et 18h45 j'ai réussi à avoir personne malgré un nombre d'appels conséquent).
Sans savoir, pas d'injection d'ovitrelle pour moi, je sais même pas si je vais ovuler quand même sans, je pense que ce sera encore un coup pour rien, et mon prochain rendez-vous est le 2 octobre, donc j'aurai un autre cycle sans traitement entre deux.
Mon homme dort, j'ai juste pu lui dire que personne ne me répondait...
Je me sens vraiment toute seule là...

C'est marrant, mais ça s'annonce comme une journée merdique aussi...


EDIT

Finalement, j'ai pu compter sur le soutien d'une amie, qui m'a donné des solutions alternatives auxquelles je n'avais pas pensé !
J'ai appelé le standard, expliqué mon problème, ils ont contacté ma gynéco sur son portable et j'ai eu ma réponse ! Ça valait le coup en prime puisque je dois faire mon injection d'ovitrelle et tenter ma chance sur ce coup.
Le soulagement est énorme !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans le doute...

Aujourd'hui (enfin hier vu mon heure de post...) j'avais rendez-vous pour mon écho de contrôle, pour voir comment le gonal f fonctionnait. Sache que je flippais ma race que ça marche pas...

Mais prenons mon périple du départ...

J'étais de nuit mercredi et jeudi. Je finissais donc vendredi matin, à 8h30 minimum et j'avais mon rendez-vous pour 12h45. Sachant qu'il y a une heure de route, fais le calcul il me restait pas long pour dormir. D'autant plus qu'en fait je suis sortie du boulot à 9h30.. J'ai donc pris la meilleure décision de ma vie : je n'allais pas me coucher (bin oui, parce que sinon je me connais trop bien, je ne me serais pas levée en fait...).
Une copine m'a aidée à tenir le coup en prenant le petit déj' avec moi. Passage rapide par la maison pour une douche et prendre mon dossier et me voilà partie.

L'aller, ça a été. Mes yeux piquaient un peu, mais c'était pas si terrible.

Arrivée là bas, évidemment je suis pas passée tout de suite. J'ai du passer à 13h30.
Je m'installe donc pour mon écho, avec la trouille que les injections n'aient pas été efficaces... La gynéco fait une petite moue avant de dire "mmmh, y'en a beaucoup..." Merde, ça a trop bien marché ? Je m'attends à ce qu'elle me dise qu'il y en a 5 ou 6 mais non en fait il y en a 3. Mais visiblement c'est déjà trop pour elle. Elle veut que je fasse une prise de sang pour un dosage hormonal, pour savoir si elle m'autorise à avoir un rapport ou pas (là j'ai envie de lui demander si vraiment elle croit que je vais obéir à ça, mais je me tais). Je vais donc au labo me faire piquer, les résultats doivent lui être transmis directement et je dois rappeler en fin d'après midi pour savoir ce que je fais : ovitrelle ou pas, si oui : ce soir ou demain, et tactac ou pas donc.

Je rentre chez moi. Difficilement.
Très difficilement...
Je manque de me planter plusieurs fois.

Je m'écroule sur mon lit et je mets mon réveil à 17h30 (je vais donc dormir 2h, youpi).
Je me réveille tant bien que mal et j'appelle (il est 17h45 donc, à peu près).
Ça sonne.
Ça sonne, ça sonne, ça sonne dans le vide.

Je me dis, c'est pas grave je vais réessayer dans 5min.
J'ai jamais réussi à l'avoir...
Je suis assez stressée. Je m'en veux de pas avoir appelé plus tôt. Mais maintenant c'est trop tard, j'ai plus qu'à appeler dès 8h demain matin ! Je vais donc essayer de dormir, en me demandant si les résultats sont bons et si je vais pouvoir faire mon ovitrelle ou si ce cycle sera encore un coup dans l'eau...

Je suis joie

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 août 2012

Oups, pas de contenu...



Je sais que tu attends avec impatience mon test de re-remplissage de pot de dissolvant (comme promis ici) mais comme je suis un peu adepte de la procrastination (et pas castration) je l'ai pas encore fait... Donc je peux pas encore te dire ! Mais promis, y'a un moment où je vais m'y coller, genre quand je travaillerai moins... Peut-être la semaine prochaine...

J'avais préparé une super manucure au scotch (la première de ma vie) en camaïeu de bleus, qui n'était pas trop mal réussie pour les deux premières couleurs mais malheureusement la troisième couleur était trop fluide et ça a salement bavé donc c'était trop moche pour que je te montre...

Je peux te parler de la lime à 4 faces de chez sephora qui a été un peu une révélation pour moi parce que ça y est je peux dire adieu aux ongles striés, ils sont tous beaux, tous lisses, franchement, c'est un must-have !  Mais voilà c'est à peu près tout ce que j'ai à en dire en fait...

Un article un peu vide mais merde je suis entre deux nuits, c'est trop dur ma vie... (Bon j'exagère un peu... Mais juste un peu alors !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 août 2012

Des effets secondaires

J'arrive presque à me piquer sans état d'âme maintenant (enfin, y'a toujours ce quart de seconde d'hésitation avant de se lancer, mais ça va mieux) et sur 4 injections je ne me suis fait qu'un petit bleu (et je le savais que j'allais avoir un bleu, vu que j'ai saigné après la picouze...).

Par contre j'ai des effets secondaires... Plus qu'avec clomid finalement (je n'avais que des bouffées de chaleur avec lui) !
Dans le désordre :
Fatigue, troubles digestifs, douleurs abdominales, émotivité, envies alimentaires.

Mais sinon ça va. Je vois ma gynéco vendredi pour l'écho de contrôle. J'ai l'impression que c'est encore à gauche que ça se passe. J'attends le verdict.


Autre chose qui n'a rien à voir, MisterLui m'a emmenée pique-niquer samedi. Mais genre l'idée venait de lui et tout. Il a acheté des fruits et de quoi faire des tartines chèvre concombre et on est allés s'allonger dans l'herbe au bord de l'eau. C'était carrément trop bien. Je ne m'y attendais vraiment pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 18 août 2012

Hier soir, j'me suis piquée

Donc, si tu as bien suivi, hier soir je me suis piquée. (Fais un effort je l'ai dit dans le titre)

Alors la notice du stylo elle est un peu complexe, je pense qu'il faut faire les étapes en même temps qu'on la lit parce que franchement ça m'a paru compliqué de la lire comme ça toute seule et toute entière (sur mon transat, en bronzant).
Alors que finalement, c'est plutôt simple d'utilisation : tu adaptes une aiguille à usage unique, tu règles ta dose, tu te piques, et tu t'injectes le produit.

Bon se piquer soi même c'est pas forcément évident évident. Tu te pinces le gras du bide, et là t'es avec ton stylo, à t'auto motiver "allez, j'y vais ! D'un coup, allez hop !" mais ta main bouge pas.
Heureusement j'avais MisterLui qui me motivait aussi "Allez vas y, d'un coup, hésite pas !" et j'y suis allée. Et ça a été. J'ai à peine senti la piqûre et j'ai à peine senti le produit qui chauffait un peu et c'était déjà fini. D'ailleurs je me suis même demandé si je l'avais bien fait, mais oui.

Donc voilà, heureusement que c'est pas trop dur finalement (le tout c'est de se lancer) puisque je vais devoir faire ça tous les jours pendant au moins 10 jours là.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 août 2012

Royal French et Vernis petit-poney de Lucette

Aujourd'hui, je te montre ce que j'avais préparé pour la semaine dernière. Comme tu le sais, tu peux toi aussi participer, sur ton blog ou ici et aujourd'hui, c'est Lucette qui s'y colle !



Récemment, j'ai passé commande sur la pshiiit boutique. Tu connais pas Pshiiit ? Pshiiit c'est un blog tenu par Camille qui est carrément une artiste du vernis ! Elle a des vernis à tomber et toujours des manucures parfaites. Elle a aussi donc une boutique en ligne, où elle vend des vernis de marques plus ou moins difficile à trouver (en tous cas tu les trouvera pas chez Sephora ou Nocibé...) et tous plus beaux les uns que les autres !

J'ai donc fait l'acquisition (entre autres) de ces deux magnifiques vernis A England

Le rouge c'est Perceval et l'argenté c'est Excalibur, rien que ça!

Niveau application, ils sont top, le pinceau est fin, le vernis est fluide mais pas trop. Pile poil ce qu'il faut !
Niveau couvrance, ils sont opaques en deux couches, ce qui est tout à fait honorable.
Niveau tenue, avec ma base et top coat OPI Start to finish, ils ont tenu 4jours et étaient encore beaux comme tout quand je les ai retirés.


Je me suis fait une sorte de french, mais colorée quoi. Et vu que ces vernis font très royaux, je la nommerai la Royal French (quoi, ça ressemble à un nom de hamburger?).
C'était la première fois de ma vie que je faisais une french, et je l'ai faite comme ça, à main levée et ça se voit (oui j'suis une déglingo). La prochaine fois, je testerai au scotch.






Ils ont un effet métallisé, MisterLui dit que c'est de la peinture pour bagnole...
Ah oui au fait, il n'a pas aimé du tout. Mais il n'aime pas la fantaisie, ni les paillettes, lui ce qu'il aime c'est un seul vernis, le même pour tous les ongles et rien d'autre (et encore, pas toutes les couleurs...) 

Bref, les vernis A England sont sublimes, et parfaits ! Ils ont tout bon.


Et dans un registre petit poney, paillettes voici la participation de Lucette


"C'est un "bête" vernis Bourgeois 1 seconde, couleur Rainbow apparition (le n°14). J'aime bien le concept du 1 seconde par ongle parce qu'en vacances, j'en change très souvent de vernis, mais glander trois plombes en attendant que ça sèche, très peur pour moi... Et puis le pinceau du Bourgeois 1 seconde est super pratique"

Merci Lucette !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cette fois c'est sur, j'vais devoir me piquer

J'avais donc rendez-vous chez ma gynéco ce matin. Je suis arrivée à l'heure malgré un réveil tardif (non mais suite à un endormissement tardif aussi...) et une déviation à 500m de la clinique (pendant 2min j'ai flippé ma race, j'ai pas trop le sens de l'orientation et je ne connais qu'un chemin pour y aller, je me disais que "j'allais me perdre, que je trouverai jamais la route" tout ça avec des trémolos dans la voix dans ma tête - bin oui, c'était mes pensées).

Il y avait un peu d'attente, comme toujours mais finalement j'ai pu avoir ma consultation avec ma si gentille et classe gynéco (Ouais, j't'ai pas dit mais elle a de l'allure, une classe naturelle, elle est grande élancée, s'habille bien, a un port de tête super. Et truc de ouf elle avait des tongs fluos, mais belles, et du vernis juste parfait sur ses ongles de pieds bref!)
Elle a regardé mon dossier :

Elle  - 2 cycles de clomid ok, vous avez eu vos règles quand au 2ème cycle ?
Moi - Le 16 juillet (putain, l'importance de noter ses cycles, n'est ce pas Lucette ?)
       - Ah mais c'est super ça ! (Elle est passée en mode trop contente parce que mon cycle était vraiment pile poil régulier 28jours et une phase lutéale bien - J't'avoue j'aime bien quand elle est en mode contente, elle l'est à chaque écho où j'ovule aussi, ça me booste)
Et donc on avait dit qu'on passait aux injections cette fois non ?
       - Oui
       - Bin oui ce sera mieux car votre endomètre est fin (Putain, je l'avais vu ! Et là c'est à toi Sophie que j'ai pensé, mais bon, elle lui a laissé sa chance quand même, je trouve ça bien)

Donc voilà, je me pique dès demain soir. Ah oui elle est passée en mode trop contente aussi quand elle m'a demandé la date de mes dernières règles et que j'ai répondu "hier, je suis à J2 là" elle m'a répondu un truc du style "han trop bien, vous allez pouvoir commencer demain". J'ai failli préciser que c'était grâce à mes copines de blog mais je me suis dit qu'elle aurait pas compris.

J'ai donc comme protocole ce mois ci :
- Un stylo de gonal F 75unités pour me piquer tous les soirs entre 18h et 20h pendant 10jours.
- Une écho le 24 août (à J10 donc)
- De l'ovitrelle pour déclencher l'ovulation quand elle me dira de le faire.

Faut que j'aille chercher tout ça à la pharmacie cet après midi puisqu'ils étaient fermés entre midi et deux...

La suite demain, j'te dirai comment c'est de se piquer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 août 2012

Aux copines de blog qui ont serré les fesses avec moi *private joke inside*

Alors je tiens (rapidement, avant de me coucher parce que j'étais de garde cette nuit) à vous tirer mon chapeau les meufs, car grâce à toutes vos petites fesses serrées pour reculer mon j1 il n'a pas eu lieu ni lundi, ni mardi et pour l'instant il n'a pas commencé non plus.
De la puissance des fesses serrées quoi :)
Je vous embrasse!


EDIT : Il est finalement arrivé, j'entame donc mon c24 et je serai à J2 demain pour mon rendez-vous gynéco.

Rendez-vous sur Hellocoton !